Clinique Alleray-Labrouste

Clinique médico-chirurgicale

Médecine

Service de Médecine Gériatrique Aiguë

Equipe médicale :
Gériatre Coordonnateur : Dr A. MADJLESSI
Dr DE KERGORLAY
Dr LY KY BESSON

Equipe paramédicale :
cadre de santé, infirmières, aides-soignants, ASH, kinésithérapeutes, orthophoniste, diététicienne, secrétaire médicale.

Service d’hospitalisation de courte durée comprenant 38 lits d’hospitalisation sur 2 étages, avec 12 chambres particulières


POUR TOUTE HOSPITALISATION,
CONTACT MEDECIN DEMANDEUR / MEDECIN DU SERVICE :
01.44.19.51.99 ou 01.44.19.51.98

Patient adressé / après contact téléphonique :

- Par les urgences des hôpitaux et cliniques parisiens ou proche banlieue

- Par les autres services d’hospitalisation d’autres spécialités médicales et chirurgicales des hôpitaux et cliniques.

- Par les EHPAD et les SSR

- Par les médecins généralistes et spécialistes de ville directement
 

Prise en charge et parcours patient :

  • Toute hospitalisation demandée est précédée d’une consultation d’entrée avec le médecin gériatre avant que le patient ne soit accepté au sein du service.
  • Les médecins du service peuvent avoir recours à d’autres avis spécialisés si nécessaire : cardiologue, pneumologue, gastro-entérologue, endocrinologue, chirurgiens viscéraux, orthopédiques,…
  • Un plateau technique est à disposition sur site : imagerie médicale performante (radiologie, échographie, scanner, irm), cardiologie interventionnelle, endoscopies, echo-doppler vasculaire, ….
  • Réseaux et liens privilégiés avec les cliniques et EHPAD du groupement GIE Santé Retraite : en particulier la clinique SSR du Parc de Vanves.
  • Liens avec l’ensemble des réseaux et filières des urgences et gériatriques parisiens.
  • Possibilité de consultations avant hospitalisation pour orientation si nécessaire : après contact entre médecin traitant et médecin du service

 

A la sortie des patients, si cela est nécessaire et en accord avec le médecin traitant, ou si le patient et la famille le souhaitent, un suivi en consultation est possible au niveau gériatrique des différentes fragilités (cognitives, nutritionnelles, chutes, perte autonomie…..) :
DR MADJLESSI - Centre Luxembourg - 103 BD St Michel - Paris 5 - tél 01.80.98.99.99 pour prendre les rdv

 

Projets en cours de développement pour la gériatrie à Alleray-Labrouste en lien avec les autres services et les médecins de ville

  • Possibilité de consultations avant hospitalisation (ou non) pour orientation si nécessaire : après contact entre médecin traitant et médecin du service (le jour même de la demande).
     
  • Développer la chirurgie avec réflexion gériatrique pré-opératoire, et accompagnement péri et post-opératoire : afin de repérer les fragilités, d’éviter les complications péri-opératoires et de raccourcir le délai d’hospitalisation avec orientation au domicile ou en ssr gériatrique si cela est nécessaire.
     
  • Des échanges pratiques avec les praticiens (spécialistes et généralistes), pharmaciens,  et paramédicaux (rééducateurs, infirmières…) seront organisées au Centre Luxembourg  (de 20h à 21h30) 4 fois par an : début avant fin 2015 : premiers thèmes probables : intérêt équipe péri-opératoire gériatrique pour les fractures de l’extrémité inférieure du fémur, dénutrition, prise en charge pluridisciplinaire des chutes, repérage fragilités gériatriques sensori-cognitives …

 

Pour finir quelques mots sur la gériatrie et le vieillissement

Le vieillissement est un phénomène naturel, qui se déroule progressivement et n’arrive pas brutalement. L’évolution ces dernières décennies de la médecine, fait qu’il y a de plus en plus en plus de gens « âgés ». Les confins mêmes du vieillissement sont plus flous, nous ne savons plus en définir précisément les limites. D’ailleurs faut-il tout définir ? Si nous ne connaissons plus les limites, le vieillissement n’a pas de début et de fin, il doit s’intégrer dans un continuum de la vie. Ce qui est important, ce n’est pas l’âge qui est sur la carte d’identité, mais ce qui est appelé l’âge physiologique qui correspond à notre état général, en fonction des pathologies que nous avons eues, les problèmes rencontrés tout au long de la vie, l’autonomie et la qualité de vie que nous avons.

La gériatrie moderne ne concerne pas un âge « chronologique » défini, mais est une spécialité qui peut intervenir chez l’adulte relativement jeune (pour la partie préventive et dépistage) et plus tard avec l’avancée en âge pour le diagnostic des pathologies potentiellement évolutives et handicapantes et l’accompagnement des autres médecins pour la polypathologie complexe.

La gériatrie est la médecine des personnes « âgées ». La gérontologie désigne l'étude du vieillissement dans toutes ses dimensions, notamment sociale, économique, démographique, psychologique, anthropologique, culturelle, médicale et autres. La gériatrie donc est une des composantes de la gérontologie.

En pratique, il s’agit de la définition officielle de la gériatrie. Mais la gériatrie a en réalité plusieurs niveaux d’intervention, ce n’est pas simplement et bêtement une médecine de la personne âgée…

  1. Aspect préventif de la gériatrie : c’est ici l’évolution irrémédiable de la gériatrie dans les années à venir. Qui mieux que le gériatre qui connaît bien la polypathologie et la perte d’autonomie peut s’impliquer dans la prévention des maladies importantes.
  2. Repérage et Dépistage précoce des pathologies : En particulier des pathologies de la mémoire (et des autres fonctions cognitives), et de toutes les problématiques pouvant occasionner une perte d’autonomie avec le vieillissement (chutes, dénutrition, …).
  3. Réflexion autour de la polypathologie (association de pathologies multiples) et de la prise en charge globale de la personne tant médicale, que psychologique, sociale et environnementale. Réflexion sur les traitements médicaux complexes et multiples afin toujours de diminuer la prescription de médicaments pouvant avoir de multiples effets indésirables (avoir toujours le rapport bénéfices/risques en tête).
  4. Accompagnement de la perte d’autonomie et de la dépendance en favorisant toujours les capacités restantes de la personne. Quel que soit le stade et l’évolution de telle ou telle maladie, il reste des capacités et des possibilités qu’il convient de rechercher pour mieux les stimuler.

Le gériatre intervient toujours en lien avec le médecin généraliste et les autres spécialistes si cela est nécessaire, pour mieux prendre en charge le patient.

Visit lbetting.co.uk how to sing-up at ladbrokes